Sujets A-Z‎ > ‎

Difficulté respiratoire chez l'enfant

Plusieurs conditions chez l'enfant peuvent occasionner une difficulté respiratoire.
On pense notamment à la bronchiolite, l'asthme, le faux croup, la pneumonie, ...

Si votre enfant n'est pas hospitalisé, l'on vous demandera de surveiller son niveau de difficulté respiratoire et de reconsulter au besoin.

Bien que certains indicateurs nécessitent de l'équipement médical, comme le taux d'oxygène dans le sang, plusieurs autres indicateurs relèvent de l'observation et peuvent vous guider. 

La fréquence respiratoire calculée sur 1 minute.
La normale varie selon l'âge de l'enfant.
Groupe d’âge du patient 
0 à 3 mois    30 à 60 
3 à 6 mois    30 à 60 
6 à 12 mois  25 à 45  
1 à 3 ans     20 à 30 
6 ans          16 à 24 
10 ans         14 à 20 
Bien que plusieurs autres facteurs peuvent affecter la fréquence respiratoires: anxiété, fièvre, ... Des valeurs inférieures ou supérieures à ces valeurs sont un indice de reconsulter. Même à l'intérieur de ces valeurs, d'autres facteurs peuvent vous amener à reconsuter.

Le tirage s'il est présent indique une difficulté respiratoire.  Voir la vidéo
Le degré de tirage aide donc à établir l'intensité de la détresse respiratoire.

La difficulté à parler ou s'alimenter sont également des indices de gravité.

La cyanose (coloration bleutée autour de la bouche ou aux extrémités) est en général un signe de diminution d'oxygène dans le sang et peut survenir dans le cas de difficulté respiratoire plus grave. 
Voir photo sur le site suivant.

Tous ces indices doivent être analysés de manière globale, en tenant compte de l'état général de l'enfant.

Si vous jugez que l'état respiratoire de votre enfant s'est détérioré suite à la consultation médicale, il est préférable de reconsulter un professionnel de la santé pour une nouvelle évaluation.


Comments